conférence/débat organisé par Meydane Panthéon-Sorbonne le 4 juin 2019

conférence/débat organisé par Meydane Panthéon-Sorbonne le 4 juin 2019


Meydane Panthon-Sorbonne et Le Club Culturel de la Jeunesse Franco Libanaise ont organisé une conférence/débat avec Lina Zakhour, écrivaine libanaise venue du Liban pour la sortie de son livre Imane.

Imane raconte l’histoire d’une femme déterminée et insoumise, dans la société multi-confessionnelle et communautaire qu’est le Liban, et qui a profondément foi en l’humanité, « Imane » signifiant « foi » en arabe.


Le 24 avril 2019    Organisée par Meydane SciencesPo

Le 24 avril 2019

Organisée par Meydane SciencesPo

En parallèle de l’exposition « Alathâr ; seule après Daesh », organisée du 23 avril au 26 avril au 13 rue de l’université, l’association Meydane a le plaisir de vous inviter à la conférence « Regards croisés sur le patrimoine culturel en danger ».
Nous aurons l’honneur de recevoir Charles PERSONNAZ, directeur de l’Institut National du Patrimoine et auteur d’un rapport remis au président de la République sur la protection du patrimoine chrétien au Moyen Orient ainsi que Lara Scarlett GERVAIS, à l’origine de l’exposition « Alathâr ; seule après Daesh » et fondatrice de l'association "Héritage et Civilisation". Cette table ronde aura lieu avec la gracieuse collaboration de Monsieur Pascal PERRINEAU.

Le 23 avril 2019    Organisée par Meydane SciencesPo

Le 23 avril 2019

Organisée par Meydane SciencesPo

Les accords du Caire permettant à l'OLP de s'installer sur le territoire libanais et légalisant les opérations des Fedaiyin palestiniens contre Israël ont été signé il y'a 50 ans. La guerre civile qui éclatera six ans plus tard verra successivement l'entrée des troupes syriennes et israéliennes, mais aussi les ingérences américaines et iraniennes avec la création du Hezbollah. Les crises des années 2000 seront aussi l'objet d'implications d'acteurs régionaux et internationaux. La démission forcée du Premier Ministre Saad Hariri à l'automne 2017 marque le dernier épisode de l'affrontement Irano-Saoudien sur le territoire libanais.
Etat tampon continuellement soumis à des interventions et des ingérences externes, la réalité de la souveraineté libanaise suscite débat. Nous aurons l'honneur d'écouter Karim Emile Bitar, spécialiste du Moyen-Orient, professeur associé à l'Université Saint-Joseph de Beyrouth et directeur de l'Institut des Sciences Politique et Bernard Rougier, professeur des Universités à Paris 3-Sorbonne nouvelle et Sciences Po Paris, politologue et spécialiste du Moyen-Orient.

Le 12 avril 2019    Organisée par Meydane Panthéon-Sorbonne

Le 12 avril 2019

Organisée par Meydane Panthéon-Sorbonne

L’association Meydane Panthéon Sorbonne a le plaisir de vous inviter à une conférence sur le thème du marché de l’énergie au Moyen orient. La question des hydrocarbures, qui occupe une place centrale dans les équilibres géopolitiques actuels et mobilise l’attention de la communauté internationale, fait également l’objet de nombreuses controverses, voire de fantasmes.
- En quoi le marché des hydrocarbures occupe-t-il une place importante dans la compréhension des conflits au Moyen Orient ?
- Quel nouvel équilibre pour ce marché face à l’émergence de la Chine, futur premier consommateur mondial ?
- Quelles perspectives aussi pour les économies pétrolières à l’heure de la transition énergétique ?
Autant de questions que nous auront le plaisir d’aborder avec vous, autour de nos prestigieux invités. A cette occasion, nous aurons l’honneur de recevoir Monsieur Francis Perrin, expert de renommée internationale sur les questions touchant à l’économie des hydrocarbures, directeur de recherche à l’IRIS et chercheur associé au Policy Center for the New South (PCNS, Rabat), contributeur à Petrostrategies, hebdomadaire spécialisé sur les questions énergétiques, et aux rapports Cyclope et Arcadia sur les matières premières dans le monde et en Afrique et enseignant à l' IRIS SUP', au PCNS et à l'Institut National de Sciences et Techniques Nucléaires (INSTN)
Nous aurons également le plaisir d’écouter Monsieur David Rigoulet-Roze, enseignant chercheur spécialiste de la géopolitique du Moyen Orient, rattaché à l’Institut Français d’Analyse Stratégique et à l’ IPSE - Institut Prospective & Sécurité en Europe

Le 4 avril 2019    Organisée par Meydane UCP

Le 4 avril 2019

Organisée par Meydane UCP

En 2016, l'UNICEF estimait qu'au moins 200 millions de femmes et de filles étaient mutilées dans le monde. Celles-ci résidaient principalement sur le continent Africain et dans quelques régions du Proche-Orient et de l'Asie du Sud Est. En Egypte entre 95,3 % et 99,3 % des femmes sont victimes de harcèlement sexuel.
À une époque où les mariages forcés sont de plus en plus rares en Occident, ceux-ci représentent encore une triste réalité dans certaines régions du monde. Parmi les vingt pays les plus touchés par les mariages forcés, on trouve essentiellement des pays africains, d'Asie du Sud et du Proche-Orient. S'agissant des crimes d'honneur, la Jordanie, la Turquie, le Liban et l'Arabie Saoudite sont toujours le siège de quelques cas tragiques chaque année.
Nous aurons l'honneur de recevoir :
- Maître Pierre Mury, avocat pénaliste au barreau de Paris spécialisé sur la problématique du harcèlement sexuel en France ;
- la Professeur et avocate Lorraine Koonce-Farahmand, spécialisée dans la défense des droits de l'homme ;
- Albertina Piterbarg, qui a 20 ans d'expérience dans le domaine de la coopération internationale concernant l'autonomisation de la femme et les droits de l'homme.

Le 22 février 2019    Organisée par l’Institut Meydane

Le 22 février 2019

Organisée par l’Institut Meydane

1979-2019, l'an 40 de la République Islamique d'Iran

Le 11 février 1979 le général Gharébaghi, chef d'état major de l'Armée impériale, déclare la neutralité de l'armée entre les forces révolutionnaires et l'Etat impérial, 10 jours après le retour de l’ayatollah Khomeini de France, après 15 ans d’exil et moins d’un mois après le départ du dernier chah. A la sortie de la réunion d'urgence du Conseil de Régence, suite à 48h d'insurrection malgré le couvre-feu, 25 siècles de monarchie laissent place au gouvernement transitoire de la République islamique. 
L'Institut Meydane, en collaboration avec l'antenne Meydane Panthéon-Assas, vous convie à une rétrospective sur les 40 ans d'existence de la République islamique organisée autour de trois grands axes :
- Les origines et les évolutions de l'islam politique iranien (Mme Amélie Myriam. Chelly)
- La réalité de la vie sous la République islamique 40 ans après la Révolution. (M. Armin Arefi)
- La place de l'Iran au Moyen-Orient et dans le monde, ses alliances et rivalités politiques depuis la chute des Pahlavi jusqu'à aujourd'hui. (Maître Ardavan Amir-Aslani)

Le 14 février 2019    Organisée par Meydane Panthéon-Sorbonne    Nous aurons l’honneur de recevoir Sabrina Mervin, historienne de l’islam contemporain et chargée de recherche au CNRS, qui fut affectée à l’Institut français du Proche-Orient à Beyrouth de 2004 à 2008 -- ainsi que Tristan Hillion-Launey.   Mais qui est Musa Sadr ?  Notre intervenante vous explique ! “À la fois chef religieux et homme politique, sage et rebelle, apôtre de la paix et chantre de la violence. Musa Sadr œuvra pour les institutions et l’État, tout en insufflant l’esprit de révolte à sa communauté, jusque-là muette et ignorée. Il la réveilla, la propulsa le devant de la scène et bouleversa la vie politique libanaise autant qu’un équilibre régional précaire qui était en train de s’effondrer dans les années 1970, à la veille de la guerre civile.”  Incompris et pourtant très médiatisé, le Sud-Liban a toujours été une région géo-politiquement sensible, sujette de conflits notables. Quels sont les facteurs ayant conduit, au cours de la seconde moitié du XXème siècle, à une mobilisation politique inédite dans cette région longtemps délaissée par l’État libanais, conduisant à mettre fin à un silence ayant longtemps cédé et instaurant un activisme dont les traces se ressentent jusqu’à nos jours ?

Le 14 février 2019

Organisée par Meydane Panthéon-Sorbonne


Nous aurons l’honneur de recevoir Sabrina Mervin, historienne de l’islam contemporain et chargée de recherche au CNRS, qui fut affectée à l’Institut français du Proche-Orient à Beyrouth de 2004 à 2008 -- ainsi que Tristan Hillion-Launey.

Mais qui est Musa Sadr ?
Notre intervenante vous explique ! “À la fois chef religieux et homme politique, sage et rebelle, apôtre de la paix et chantre de la violence. Musa Sadr œuvra pour les institutions et l’État, tout en insufflant l’esprit de révolte à sa communauté, jusque-là muette et ignorée. Il la réveilla, la propulsa le devant de la scène et bouleversa la vie politique libanaise autant qu’un équilibre régional précaire qui était en train de s’effondrer dans les années 1970, à la veille de la guerre civile.”
Incompris et pourtant très médiatisé, le Sud-Liban a toujours été une région géo-politiquement sensible, sujette de conflits notables. Quels sont les facteurs ayant conduit, au cours de la seconde moitié du XXème siècle, à une mobilisation politique inédite dans cette région longtemps délaissée par l’État libanais, conduisant à mettre fin à un silence ayant longtemps cédé et instaurant un activisme dont les traces se ressentent jusqu’à nos jours ?

Le 4 février 2019    Organisée par Meydane SciencesPo

Le 4 février 2019

Organisée par Meydane SciencesPo

Les Kurdes : leur situation, leur avenir par Hamit Bozarslan

Kurdes de Syrie, Kurdes d’Iran, Kurdes d’Irak, Kurdes de Turquie, Yézidis, toutes ces communautés ont été mis en avant au cours des dernières décennies au travers de plusieurs évènements violents telle que les massacres commis en Iraq sous le régime de Saddam, le conflit encore actuel entre les milices kurdes du PKK et le gouvernement turc ou encore le conflit syrien et l’Etat Islamique. La violence, ainsi, rythme depuis plusieurs années les communautés kurdes au Moyen-Orient.
Qu’est-ce qu’être kurde ? Qu’est-ce que l’on entend par ‘question kurde’ ? Quels enjeux géopolitiques et stratégiques se cachent derrière cette identité plurielle aujourd’hui ? Et quelle avenir ces communautés peuvent-elles espérer ?
Ce sont les questions qui seront sous-jacentes à la discussion menée par notre invité, Hamit Bozarslan.
Notre invité, Hamit Bozarslan, docteur en histoire et en sciences politiques, est spécialisé dans la zone géographique du Moyen-Orient, de la Turquie mais également de l’Espace kurde. Il a écrit et co-écrit de nombreux livres sur ces questions dont « La question kurde : état et minorités au Moyen-Orient », paru en 1997 et « Conflit Kurde : Le brasier oublié du Moyen-Orient », paru chez les éditions Autrement en 2009. Il est actuellement directeur d’études à l’EHESS au centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron.