Le calendrier iranien (persan) est construit sur quatre jalons en fonction des célébrations pour chaque saison de l’année. l’Iranien célèbre la nature et les changements de saison depuis la nuit des temps. Chaque saison de l’année est célébrée à travers des fêtes en lien avec l’observation du ciel et de la nature.   Norouz est la fête de la célébration du printemps. Cette fête multimillénaire et iranienne par excellence a traversé le temps et les frontières.  - Cette fête rassemble tous les peuples de l’Empire perse, célébrée dans tout le continent culturel iranien (perse): en Iran, en Afghanistan, en Azerbaïdjan, en Inde, au Kazakhstan, au Kirghizistan, au Pakistan, au Tadjikistan, au Turkménistan, en Ouzbékistan ainsi qu'en Turquie, en Irak et en Syrie (notamment dans chez les Kurdes). Norouz annonce le Printemps et le nouvel an sur un souffle de renaissance, de poésie et d’amour.  - Les festivités de Norouz durent pendant 2 semaines et finissent avec la fête de la nature, le 13ème jour du printemps.   Mais Norouz, la fête du printemps, est bien plus que cela. Norouz symbolise l'unité culturelle et des traditions vieilles de plus de trois millénaires, célébrées par plus de 300 millions de personnes dans le monde, dans une vaste aire géographique. Ce qui incarne à la fois l’unite dans la diversité culturelle et une continuité historique malgré des ruptures successives.   L’ONU lui a d'ailleurs, donné le titre de « fête de la Paix » et reconnu Journée Internationale. Cette fête est reconnue comme "patrimoine immatériel de l'UNESCO".  L’Institut Meydane, en partenariat avec  Persiart , a l’honneur de vous convier au "célébration du Printemps" que nous organisons, sur un air de Dialogue au Jardin Persan (conférence-concert) dans l'illustre Amphithéâtre Richelieu en Sorbonne.  Nous commencerons par l'intervention de Madame Sara YALDA, puis une récitation poétique accompagnée par le groupe persan Jansouz de musique savante, et enfin nous pourrons écouter la mezzo soprano Anousha NAZARI et la pianiste Jeyran GHIAEE.   Venez nombreux !

Le calendrier iranien (persan) est construit sur quatre jalons en fonction des célébrations pour chaque saison de l’année. l’Iranien célèbre la nature et les changements de saison depuis la nuit des temps. Chaque saison de l’année est célébrée à travers des fêtes en lien avec l’observation du ciel et de la nature.

Norouz est la fête de la célébration du printemps. Cette fête multimillénaire et iranienne par excellence a traversé le temps et les frontières.
- Cette fête rassemble tous les peuples de l’Empire perse, célébrée dans tout le continent culturel iranien (perse): en Iran, en Afghanistan, en Azerbaïdjan, en Inde, au Kazakhstan, au Kirghizistan, au Pakistan, au Tadjikistan, au Turkménistan, en Ouzbékistan ainsi qu'en Turquie, en Irak et en Syrie (notamment dans chez les Kurdes). Norouz annonce le Printemps et le nouvel an sur un souffle de renaissance, de poésie et d’amour.
- Les festivités de Norouz durent pendant 2 semaines et finissent avec la fête de la nature, le 13ème jour du printemps.

Mais Norouz, la fête du printemps, est bien plus que cela. Norouz symbolise l'unité culturelle et des traditions vieilles de plus de trois millénaires, célébrées par plus de 300 millions de personnes dans le monde, dans une vaste aire géographique. Ce qui incarne à la fois l’unite dans la diversité culturelle et une continuité historique malgré des ruptures successives.

L’ONU lui a d'ailleurs, donné le titre de « fête de la Paix » et reconnu Journée Internationale. Cette fête est reconnue comme "patrimoine immatériel de l'UNESCO".

L’Institut Meydane, en partenariat avec Persiart, a l’honneur de vous convier au "célébration du Printemps" que nous organisons, sur un air de Dialogue au Jardin Persan (conférence-concert) dans l'illustre Amphithéâtre Richelieu en Sorbonne.
Nous commencerons par l'intervention de Madame Sara YALDA, puis une récitation poétique accompagnée par le groupe persan Jansouz de musique savante, et enfin nous pourrons écouter la mezzo soprano Anousha NAZARI et la pianiste Jeyran GHIAEE.

Venez nombreux !


 

L'Institut Meydane est un cercle de réflexion sur les enjeux juridiques, économiques, culturels et géopolitiques de l'Orient historique, le Moyen-Orient et l'Asie centrale.

L'Institut Meydane est une association apolitique, non-religieuse et non-communautaire de la loi de 1901. 

L'Institut Meydane dispose de plusieurs antennes universitaires : Meydane Panthéon-Assas, Meydane Panthéon-Sorbonne, Meydane SciencesPo, Meydane Nanterre , Meydane Sorbonne-Université et Meydane Cergy-Pontoise ainsi que plusieurs antennes en cours de création.

La principale mission de l’Institut Meydane est de rassembler universitaires, étudiants, et experts autour des réflexions pour (Re)Penser l’Orient. 

Meydane, la "place" dans les principales langues d'Orient, écrit en alphabet arabo-perse.    Des routes qui mènent vers l'Orient tout en représentant les Pyramides de Gizeh au Caire ou la Tour Liberté à Téhéran ou une élévation de la pensée, une invitation à (Re)Penser l'Orient.

Meydane, la "place" dans les principales langues d'Orient, écrit en alphabet arabo-perse.

Des routes qui mènent vers l'Orient tout en représentant les Pyramides de Gizeh au Caire ou la Tour Liberté à Téhéran ou une élévation de la pensée, une invitation à (Re)Penser l'Orient.

Nous suivre sur Twitter